Agent – Environnement et action climatique

Département Environnement et Action climatique (EAC) · Bruxelles, Belgique
Department Département Environnement et Action climatique (EAC)
Employment Type Full-Time
Minimum Experience Experienced

Intitulé du poste :  AGENT – ENVIRONNEMENT ET ACTION CLIMATIQUE              

Grade actuel :  P2                      

Unité organisationnelle :  Département Environnement et Action climatique (EAC)    

Supérieur hiérarchique/ Grade : l’Expert ENRG et /ou l’Expert RCA / P4

Lieu d’affectation : Secrétariat de l'OEACP, Belgique

Période de candidature : 1er septembre 2021 au 31 octobre 2021     

Référence :  ACP/41/068/21/AFHR/HR/CNA 

Nombre de postes vacants : 1

           

 

Contexte organisationnel


Sous la direction et la supervision directe de l’expert environnement et gouvernance des ressources naturelles ou de l’expert résilience et action climatique, en fonction des tâches qui leur sont assignées, l’agent chargé de l’environnement et de l’action climatique, en étroite collaboration avec l'expert environnement et action climatique, prête assistance au département Environnement et Action climatique (EAC) dans ses efforts visant à  fournir des services d’appui en matière de conseils politiques et techniques dans les domaines de la gouvernance et de la gestion de l’environnement et des ressources naturelles, de la résilience face aux risques de catastrophes et des priorités des États et régions membres de l’OEACP en termes d’action pour le climat. Cette assistance permettra aux États et régions membres de l’OEACP de poursuivre la réalisation de leurs objectifs globaux de réduction de la pauvreté et de développement durable dans un contexte de résilience et d’action pour le climat.

 

Le titulaire du poste s’emploie à fournir des services en veillant à la plus haute qualité, à la précision et à la cohérence de son travail en promouvant une approche axée sur les clients, conformément aux règles et règlements de l’OEACP.

 

Iil/elle fournit des services d’appui et d’assistance à la mise en œuvre des initiatives politiques et techniques du département EAC, notamment en facilitant les réunions avec les États et régions membres de l’OEACP et avec les partenaires qui peuvent être organisées de différentes manières (avec présence physique ou par visioconférence) et en différents lieux (Bruxelles/Genève/les capitales/ou ailleurs), ainsi qu'en travaillant au sein d’équipes pluridisciplinaires composées de personnes ayant des cultures, des expertises et des expériences différentes, et issues des États et régions membres de l’OEACP et au-delà. Il/elle fournit l’appui et l’assistance nécessaires aux initiatives du département EAC à l’intention des organes directeurs de l’OEACP (Comité des ambassadeurs, Conseil des ministres, Assemblée parlementaire de l’OEACP et Assemblée parlementaire paritaire) et des structures de travail concernées de ces organes (comme le sous-comité du Développement durable et le groupe de travail sur la Pêche), ainsi qu’’aux organes subsidiaires et consultatifs (comme le Forum des PEID), sur les questions relatives à la gouvernance de l’environnement et aux ressources naturelles (systèmes et sécurité alimentaires, systèmes terrestres et océaniques, questions liées à la gestion, à l’utilisation et à la conservation durables des ressources) et les obligations qui en découlent en matière de résilience face aux risques (réduction des risques de catastrophes et gestion des catastrophes) et l’action pour le climat (adaptation et atténuation).

 

Dans l’exercice de ses tâches, le chargé de l’environnement et de l’action climatique contribue activement aux activités d’autres départements de l’OEACP et collabore avec ceux-ci, compte tenu de la nature transversale des priorités environnementales et de l’action pour le climat, notamment mais pas exclusivement la transformation des systèmes alimentaires et la sécurité alimentaire, la santé, l’éducation, l’énergie, la réduction des risques de catastrophes et la gestion des catastrophes.

 

Il/elle est tenu (e) de contribuer aux efforts de l’OEACP en vue d’un plaidoyer et d’un dialogue stratégiques aux niveaux régional et mondial auprès notamment des organismes régionaux de l’OEAPC, les secrétariats des principaux accords multilatéraux sur l’environnement (gouvernance de la biodiversité, produits chimiques et déchets, changement climatique, réduction des risques de catastrophes et gouvernance des océans), des organismes spécialisés de l’ONU (météorologie, alimentation, agriculture et pêche). Par ailleurs, il/elle apporte son appui aux efforts du département EAC en vue de la mise en œuvre de l’Accord de partenariat OEACP-UE, notamment en collaborant étroitement avec les Directions générales concernées de la Commission européenne (CE) sur les questions relatives à l’environnement et à l’action climatique, aux niveaux intra-OEACP, tous-OEACP et mondial.

 

Le titulaire du poste est également appelé à prêter assistance au département EAC dans la gestion d’un registre numérique créé pour les  points focaux politiques et techniques de l’OEACP (dans les domaines comme la résilience et le changement climatique, la pêche), la coordination des efforts collectifs déployés par l’Organisation pour réaliser la bonne gouvernance des océans, assurer la gestion, l’utilisation et la conservation durables de l’environnement, s’adapter aux effets néfastes du changement climatique, prévenir les risques de catastrophes et mobiliser les ressources nécessaires au renforcement des actions menées par les pays et les régions de l’OEACP pour réduire la pauvreté et atteindre le développement durable et résilient.

 

 

Fonctions/Résultats clés attendus


Résumé des fonctions clés :


  • Sous la supervision de lexpert environnement et gouvernance des ressources naturelles et de lexpert résilience et action climatique, et en étroite collaboration avec l'agent principal chargé de l’environnement et de l’action climatique :
    1. Aider et faciliter les préparatifs du département EAC en vue d’une contribution aux processus et mécanismes décisionnels des organes de lOEACP, en veillant à ce que les contributions du département Environnement et Action climatique aux réunions, notamment les rapports des réunions, les documents de position, les déclarations, les documents dorientation, les décisions et les résolutions, soient de haute qualité et soumis en temps voulu ;
    2. Aider et faciliter la contribution du département EAC à la mise en œuvre et au suivi efficaces des décisions de lOEACP concernant lenvironnement et laction pour le climat, notamment en facilitant lorganisation des réunions du sous-comité Développement durable, du groupe de travail sur la Pêche et des groupes de travail ad hoc concernés ; contribuer également au bon déroulement des réunions du Comité des ambassadeurs et du Forum des PEID de lOEACP (un organe subsidiaire et consultatif prévu par lAccord de Georgetown révisé (2020) ;

 

  • Aider et faciliter la contributions du département EAC au renforcement des efforts de collaboration, de coopération et de coordination de lOEACP avec les organisations régionales et internationales, en particulier la CE et les agences concernées de lONU, les IFI, les organismes régionaux de lOEACP chargés de la gouvernance environnementale, de la gestion, de lutilisation et de la conservation durables des ressources, ainsi que de la résilience et de laction pour le climat, en appui à tous les objectifs de lOEACP en matière de réduction de la pauvreté et de réalisation des objectifs de développement durable ;
    1. Aider et faciliter les observations, la participation et l’’évaluation du département EAC lors des débats politiques menés aux niveaux régional et mondial sur lenvironnement, la résilience et le changement climatique dans le cadre global des politiques de lOEACP ;

 

  • Fournir soutient et assistance au département EAC dans ses responsabilités de coordination et dorientation, notamment en ce qui concerne le soutien préparatoire requis par le Sous-secrétaire général et l’expert concerné pour les réunions du comité de pilotage des programmes, en vue de la mise en œuvre efficace des projets et programmes intra-ACP et mondiaux existants au titre du 11e FED ;

 

  • Appuyer le département EAC dans ses préparatifs en vue d’offrir des services d’assistance technique, de renforcement des capacités et de coordination aux États et régions membres de lEOACP afin de les aider à résoudre les difficultés auxquelles ils sont confrontés concernant le changement et la résilience climatiques, la biodiversité, la dégradation des terres et des océans, la sécheresse et la désertification ainsi que d’autres enjeux du développement durable, y compris lidentification des opportunités de ressources et de partenariat


  • Aider le département EAC, le cas échéant, à suivre toutes les évolutions liées aux AME et aux autres accords multilatéraux, entre autres la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (CNUDB), la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULD la Voie à suivre de Samoa, le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophes naturelles, la Voie à suivre de Samoa, le programme de développement durable à l’horizon 2030 et ses ODD, et lAccord de Paris ;
    1. Aider le département EAC à exercer son droit de regard sur les initiatives daction pour le climat et lenvironnement aux niveaux mondial et régional, afin de veiller à leur cohérence avec les politiques de lOEACP en la matière;
    2. Fourniture d’une assistance et d’un appui au département EAC dans lorganisation des réunions de lOEACP avec toutes les parties prenantes concernées, afin de défendre les intérêts de lOrganisation de nature à favoriser la mise en œuvre des résultats et des décisions en lien avec les AME ainsi qu’avec dautres accords multilatéraux et processus clés relatifs au programme de lOEACP en matière denvironnement et daction pour le climat, tels que la Conférence des Nations Unies sur les océans.

 

 

Impact des résultats

 

Les résultats clés ont un impact aux niveaux national, régional et mondial, étant donné que ces activités contribuent à la gestion, à lutilisation et à la conservation durables de lenvironnement et des ressources naturelles des États et régions membres de lOEACP, par le biais du plaidoyer et du dialogue sur ces questions. Les efforts accrus de lOEACP en matière de coopération internationale déboucheront sur des partenariats avec des organismes régionaux et internationaux, contribuant ainsi à améliorer la visibilité de l’Organisation et à accroître sur le terrain les actions climatiques et environnementales s’inscrivant dans un développement durable résilient face à tous les risques.


 

Compétences

 

Compétences générales :


  • Avoir une bonne compréhension de la structure et de la hiérarchie du Secrétariat de lOEACP, ainsi que du schéma opérationnel de lOEACP en ce qui concerne la fourniture de produits et de services, et les outils de mesure de leur efficacité, et de la perception des clients.

 

Compétences fonctionnelles :


  • Suivre les dernières évolutions dans les domaines de lenvironnement, de la gouvernance et de la gestion des ressources naturelles, de la résilience et de laction climatiques, et rechercher des formations en la matière afin de développer ses connaissances professionnelles ;
  • Avoir une bonne connaissance des technologies de linformation, et être capable de les utiliser dans lexercice de ses fonctions ;
  • Maîtriser parfaitement la communication écrite et orale en anglais et / ou en français ; avoir une bonne connaissance des aspects techniques, scientifiques et politiques du changement climatique dans les pays en développement ;


Compétences managériales :


  • Organiser le programme de travail et établir des priorités de façon à répondre aux besoins des clients en temps voulu ;
  • Établir, développer et maintenir des relations efficaces au sein du département ainsi qu'avec les clients internes et externes ;
  • Être capable de travailler en équipe, de partager ouvertement des informations, en tenant compte des sensibilités culturelles ;
  • Faire preuve d'un degré élevé de motivation, de souplesse et de fiabilité et être capable de répondre efficacement à l'évolution des demandes.

 

Compétences comportementales :


Faire preuve de respect et de compréhension à légard des différents points de vue exprimés dans le cadre du travail quotidien et des processus décisionnels ;

  • Savoir écouter les autres, interpréter correctement les messages, solliciter des éclaircissements, et privilégier la communication à double sens ;
  • Manifester sa force de caractère et son aptitude à garder son calme, et faire preuve de maturité dans les situations de stress.

 

Qualifications requises

 

Éducation


Diplôme de Master r ou équivalent dans le domaine des changements climatiques, des sciences environnementales, de la gestion des ressources naturelles ou dans dautres domaines connexes, tels que la résilience climatique et la gouvernance des ressources naturelles.

 

Expérience


Au moins trois (3) années dexpérience professionnelle dans le traitement des questions liées à lenvironnement et à laction pour le climat, dont au moins deux au niveau national ou régional. Une expérience pratique probante dans lun ou plusieurs des domaines suivants couvrant les changements et la résilience climatiques, la dégradation des terres et des océans, la sécheresse et la désertification, constituerait un atout.

 

Compétences linguistiques :

Bonne maîtrise de l'anglais, du français, du portugais ou de l'espagnol. Une bonne compréhension de lune des trois autres langues serait un atout.

 

 

Évaluation


Les candidats présélectionnés seront invités à un entretien et pourraient être soumis à une évaluation à travers d’autres méthodes.  

 

Avis spécial


Les candidats à ce poste doivent être des ressortissants d’un État membre des régions Afrique, Caraïbes et Pacifique de l’OEACP, et doivent dès lors joindre une copie de leur passeport en cours de validité comme preuve de leur nationalité. Les candidatures des personnes non ressortissantes d’un État membre de l’OEACP ne seront pas prises en compte.


Les membres du personnel du Secrétariat de l’OEACP sont soumis à l’autorité du Secrétaire général, qui leur attribue des fonctions et fixe les conditions dans lesquelles ils s’en acquitteront.


Toute décision en matière de recrutement repose sur le profil du candidat et les besoins de l’OEACP. La nécessité de recruter sur une base géographique la plus large possible sera dûment prise en compte.


La nomination à ce poste couvrira une période initiale de trois (3) ans, qui pourra être renouvelée sous réserve des besoins de l’OEACP et de la disponibilité du poste ou des fonds nécessaires. 


Les candidatures à ce poste doivent être envoyées à l’adresse électronique : hr@acp.int et parvenir au Secrétariat au plus à minuit à la date limite fixée.


Le dossier de candidature doit être accompagné d'une copie du curriculum vitæ à jour dans le format suivant : https://europass.cedefop.europa.eu/editors/en/cv/compose. Les candidatures soumises sous un autre format seront considérées comme incomplètes et ne seront pas retenues pour les étapes ultérieures de l’évaluation. Les candidats sont tenus de fournir une copie de leurs diplômes, certificats et autres documents attestant de leur compétence et de leur expérience professionnelle. 


Seuls les candidats présélectionnés seront contactés, et ceux d’entre eux dont la candidature retiendra particulièrement l’attention feront l’objet d'une vérification des références.

 

 

Thank You

Your application was submitted successfully.

  • Location
    Bruxelles, Belgique
  • Department
    Département Environnement et Action climatique (EAC)
  • Employment Type
    Full-Time
  • Minimum Experience
    Experienced